La Violence Instruit le Crime

by VicDub Experience

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Version Digipack de l'album.

    Includes unlimited streaming of La Violence Instruit le Crime via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

      €10 EUR or more 

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Plus bonus track !

      €5 EUR  or more

     

1.
01:22
2.
3.
06:42
4.
09:42
5.
6.
05:06
7.
8.
04:54
9.
10.
09:45

about

Un premier album ambitieux. Un concept. Un univers.
L'histoire qui ponctue l'album, c'est celle de la violence qui découvre à travers un voyage dans une ville sombre toutes les facettes de sa « personnalité ».
Elle trouve des réponses, mais surtout des questions, dont la première est d'ailleurs celle de « Comment se poser la question ? ». Chaque morceaux reflète une partie de cette violence, intrinsèque à chacun et qui peut se trouver à n'importe quel recoin de cette ville à l'agonie. Cette ville est elle­-même un portail vers d'autres univers qui apparaissent au fur et à mesure de l'album.

credits

released April 6, 2014

tags

license

all rights reserved

about

VicDub Experience Lyon, France

C'est par une nuit sombre et froide qu'est né VicDub.
Une expérience étrange mais vibrante, étonnante mais irrésistible.
Une ville à l'agonie. Une petite place, vide. Une musique y résonne et enveloppe la nuit de ses sons profonds et hypnotiques.
La puissance du dub. L'énergie du rock.

Keyjah - Sapowa - Walter Cornelius.
La Violence Instruit le Crime.
... more

contact / help

Contact VicDub Experience

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Jasmin
Quand le blanc du Jasmin a des reflets d'oprobre,
maculé par le sang et l'envie.
Il suffit parfois de souffler sur les cendres.
Si une braise luit, le feu peut se répendre.

Et ce feu n'est pas de ceux que l'on contrôle.
Et ce feu n'est pas de ceux que l'on combat.
Et le mérite incombe à celui qui s'immole,
Qui lance dans un cri sa haine et son espoir
De voir un jour les siens replier leurs mouchoirs.

Les laver à grandes eaux, comme on panse une plaie.
L'idée est belle lorsqu'elle sort de l'oeuf
Et l'odeur d'un drapeau neuf attire les vautours.
Ceux qui planent toujours au-dessus des vallées où fleurit l'aubépine
Et connaissent mille tours pour tromper leur proies.

Ceux qui se font passer pour ceux qu'ils ne sont pas.
Maîtres des illusions et des faux semblants,
Font naître des mirages dans les déserts d'orient
Et charment les serpents qui seront leur soldats.

Mauvais présage, oiseau de malheur,
Votre armée n'est pas légitime !
Je ne connais aucun des tribuns qui s'expriment en mon nom.
Et le cri qui me perçait le coeur
A dans vos gueules des relents de blasphème.

Vous ne soupçonnez pas la force qui m'habite.
J'ai l'aval des ancêtres, la confiance des rois, la conscience des maîtres.
Et nous sommes des nuées de phoenix comme moi,
Notre foi piétinée n'attend que de renaître,
Comme fleurit la rose en un nouveau printemps.

Nous sommes les enfants de Carthage,
Les héritiers d'Alexandrie.
Nous sommes le passé que vous aviez enfoui,
Qui se relève comme un seul homme.
Nous sommes la foule aveugle,
Celle qui a la mémoire courte, qui encaisse les coups
Jusqu'au jour où le talion fait loi,
Jusqu'au jour où le talion fait loi,
Jusqu'au jour où le talion fait loi !